29 & 30/03/18: Entités Viscérales BEN SHEN

Une majorité de pathologie en MTC se traite via les Entités Viscérales

Les entités viscérales Ben Shen

Stratégie d’Acupuncture pour les causes psycho-émotionnelles des maladies

Ce séminaire n’est pas une révision des “maladies mentales” en MTC, ni de la psychothérapie chinoise (Xin Li), mais un système d’acupuncture qui se base sur les méthodes de diagnostic de la MTC et qui en respecte la logique. Ce système s’est construit progressivement au cours de mes 35 années de pratique de l’acupuncture, nourrie par ma conviction qu’elle est plus qu’une thérapie de syndromes.

Ce qui différencie cette acupuncture-ci principalement de la MTC actuelle est qu’elle est tout-à-fait « enracinée dans les Esprits », dans l’esprit justement du chapitre 8 du Ling Shu, ancrée dans les théories fondamentales de la médecine chinoise.

La partie théorique éclaire l’aspect Bu Ming (nourrir la destinée) de la thérapie ; la réalité de la connexion Ciel – Terre ; les vertus du Ciel animant le Jing de la Terre avec les Wu Xing (cinq mouvements) comme structure réceptive ; la manifestation des cinq Benshen en cinq Sentiments (Wu Zhi) comme fondement des mouvements du Qi de la physiologie.

Nous soulignerons dans l’étiologie l’importante différence entre l’excès et la déficience, l’externe et l’interne (une exigence absolue dans tous les domaines de la MTC, sauf, dirait-on, dés qu’il s’agit de troubles émotionnels !). Différencier correctement les Qi Qing des Benshen est essentiel pour une acupuncture efficace.

Cette différenciation se fait par des méthodes diagnostiques particulières mais simples au pouls et à l’abdomen et ce diagnostic précis mène à une sélection de points logique et une technique d’aiguille spécifique aisée.

Les Gui, fantômes (un concept assez proche de notre syndrome de stress post-traumatique) sont d’importantes causes de blocage thérapeutique. L’acupuncture classique offre quelques bonnes solutions pour chasser les Gui qui semblent bien fonctionner sur certains patients, mais n’ont que peu d’effet sur d’autres.

Ce problème a été résolu après avoir vu il y a quelques années un programme sur l’épigénétique à la BBC, intitulé « The Ghost In Your Genes », qui explique qu’un stress émotionnel peut perturber l’expression génétique, laquelle perturbation se transmet sur plusieurs générations.

Les émotions « chinoises » aussi peuvent avoir cet effet. Les émotions fortes (telles Bei et Jing) se logent comme Gui dans le Jing ancestral, qui se transmet donc, encombrée de cette charge émotionnelle, aux générations suivantes.

Ce « Gui hérité » peut ainsi être la cause d’une hypersensibilité émotionnelle innée, mais aussi être à l’origine d’allergies et d’autres affections idiopathiques…

La bonne nouvelle est qu’il est assez simple à diagnostiquer et à traiter !

Cette méthode d’acupuncture a rempli un trou dans mon exercice de l’acupuncture de MTC. Elle a grandement simplifié ma pratique, offrant souvent des solutions simples et rapides dans des cas complexes et récalcitrants, à mon propre étonnement et à celui du patient.

Table des Matières du Séminaire :

1. THEORIE

a. Introduction: MTC vs Bu Ming

b. Shen, fondement de la physiologie et de la santé

i. Création; ciel & terre; Coeur & terre; Jingshen

ii. Wu Xing, structure réceptive terrestre

iii. Benshen, animation du Jing des Zang

iv. Wu Zhi, Cinq Sentiments, manifestation physiologique des Benshen

c. Emotions, origine de la pathologie

i. Importance primordiale du Shen et des émotions

ii. La différentiation: excès/déficience; externe/interne

iii. Les Cinq déficiences de Benshen

iv. Les Sept excès émotionnels (Qi Qing)

v. Gui, SSPT acquis et hérité

2. DIAGNOSTIC

a. Diagnostic abdominal spécifique

b. Diagnostic des pouls spécifique

3. ACUPUNCTURE

a. Principe & séquence de traitement

b. Points pour Gui acquis

c. Points pour Qi Qing

d. Points pour Jing & Bei

e. Points pour Gui hérité

f. Points pour Benshen déficients

4) Points complémentaires, trucs & astuces

INFOS:CLIQUEZ ICI